Jean Claude Gilmont – Auteur Conférencier

Accueil

Coucher de soleil sur la Baie de Saint Jean (Côte d'Opale)

Coucher de soleil sur la Baie de Saint Jean
(Côte d’Opale)

Merci d’avoir pris la bonne initiative de visiter mon site. Peut-être savez-vous que je disposais déjà d’un site créé dès septembre 2011, lors de la parution de Fragrances de Vie et puis je n’ai pas renouvelé le contrat venu à échéance.  Après quelques mois d’absence sur le web, j’ai reçu les conseils d’un ami informaticien de Marquise (France) qui m’avait aidé lors de la conception de mon livre, en ce qui concerne la mise en page et la finalisation et vous voyez le résultat que je me fais plaisir de partager avec vous.

Le premier module que vous rencontrez s’intitule  « accueil ». Rien de plus normal, me direz-vous. Je ne pense pourtant pas qu’il s’agisse d’une banalité. Depuis de nombreuses années, j’accorde beaucoup d’importance à l’accueil et j’ai encore soigné cela davantage après mon séjour au Québec où je me suis senti vraiment accueilli avec le coeur. Que ce soit au téléphone ou chez moi, j’aime tout simplement accueillir celle ou celui qui vient vers moi.

La bienvenue que je vous adresse à l’ouverture de ce site traduit le fait que vous êtes vous et pas quelqu’un d’autre. C’est selon moi, une forme de démarche qui malheureusement, en ces temps tourmentés revêt une tendance à se perdre.

Bienvenue à vous, cher lecteur, chère lectrice, et que ces quelques pages puissent vous apporter, ne serait-ce qu’un petit encouragement à Etre.

Jean Claude

Soignies

Je suis né dans un milieu modeste le 9 janvier 1948 en terre hennuyère, à Soignies, mondialement connue pour sa pierre bleue ou petit granit. Après des humanités gréco-latines ou dites anciennes, je me suis finalement tourné vers le milieu bancaire dans lequel j’ai travaillé pendant 38 années. C’était, disons, mon gagne-pain avant tout mais je n’y trouvais pas un intérêt particulier. Un monde situé aux antipodes d’un sujet que j’appréciais: la philosophie. Après les heures de bureau, j’ai donc logiquement suivi les cours de l’Ecole de Philosophie de Bruxelles et ceux du Centre des Arts Orientaux à Lille.

Dès 1990, j’ai eu la chance d’effectuer quelques séjours à Vers-Pont-du Gard près d’Uzès dans l’ashram d’Arnaud Desjardins. Cet homme m’a beaucoup éclairé et il fut le guide de mes premiers pas sur mon Chemin de Vie. C’est lui aussi qui m’a initié à la méditation que je n’ai jamais cessé de pratiquer au quotidien depuis et que j’ai même enseigné par la suite à des groupes de participants ou en séances individuelles.

En 1999, ce fut mon premier voyage en Inde sur la côte sud-est, le long du Golfe du Bengale. En utilisant les transports locaux traditionnels, j’ai parcouru les villes saintes de l’Hindouisme. En 2001, ce fut le second voyage en Inde, à Dharamsala, parmi la colonie tibétaine en exil. Une audience accordée par le XVIIème Karmapa, personnage le plus important dans le bouddhisme tibétain, après le Dalaï Lama, fut le point d’orgue de ma quête de spiritualité en Orient.

Dès que j’en revins, je décidai d’ouvrir à Soignies, un espace où ceux qui le souhaitaient pouvaient venir apprendre à méditer et puis pratiquer. A cette époque, j’ai aussi eu l’occasion d’inviter de nombreux conférenciers belges, français, québécois et même un tibétain en ma personne de Lama Karta tibétain. L’endroit que j’avais créé s’appelait l’Atelier le Miroir et pouvait accueillir une dizaine de méditants ou une cinquantaine de personnes assises. Le Miroir parce que la maison où j’habitais était l’estaminet de l’ancienne Auberge du Miroir, avec son écurie à l’arrière et en plus, le Miroir est très symbolique: l’autre est le miroir de nous-mêmes, de l’autre côté du miroir, miroir dis-moi, les yeux miroir de l’âme, etc.

Ce n’est que quelques années plus tard que je me suis lancé moi-même sur cette voie. J’ai donné des conférences un peu partout en Belgique et en France. Lors d’une entrevue en juin 2010 à la RTBF, à la question: «Pensez-vous un jour mettre par écrit le fruit de vos réflexions? » j’ai répondu par un oui franc.

De là, de mon premier ouvrage, Fragrances de Vie, édité en septembre 2011, après six années passées en bord de Manche, à la Côte d’Opale, à Wimereux, près de Boulogne-sur-Mer,

Résidence Côte d'Opale

Résidence Côte d’Opale

Je suis revenu habiter à Soignies en septembre 2013. Depuis lors j’ai recommencé à proposer des conférences, à animer épisodiquement des ateliers de méditation et j’ai récemment repris la plume (ou mieux, le clavier) en vue de proposer un deuxième écrit.

En ce début du mois de novembre 2017, je viens de concrétiser mon second projet de livre: Considérations sur un parcours ordinaire. Je vous invite à consulter sur mon site, le module qui lui est consacré sous ce titre.

Pour répondre à certaines personnes qui m’interrogent à ce sujet, je n’exclus pas de repartir une 3ème fois en Inde pour peut-être y finir mon cheminement terrestre mais cela, c’est une autre histoire…